Là où tout a commencé… des lieux et des empires…

l’épopée du blue-jean

La Levis Plaza à San Francisco rappelle que le blue-jean a ses origines à San Francisco. Arrivé en Californie au temps de la ruée vers l’or, Levi Strauss, immigrant bavarois, fournit des textiles aux commerçants de la région. En 1873, il s’associe à Jacob Davis, un tailleur de Reno( Nevada) qui a l’idée de renforcer les coutures des poches des vêtements d’ouvriers avec des rivrets métallique. Strauss et Davis font breveter la trouvaille et produisent en masse les « waist overalls » (pantalons de travail). Dans les années 1930, l’engouement pour l’Ouest et les westerns popularisent les jeans dans tout le pays puis à l’échelle mondiale.

la silicon valley

Dans les années 70-80 apparait la révolution du silicium et des puces dans la Santa Clara Valley ( au sud de San Francisco) rebaptisée la Silicon Valley par un journaliste en 1971 dont le berceau est l’université de Stanford à Palo Alto et devient le paradis des investisseurs en high-tech et un eldorado financier. C’est là que s’est véritablement forgée l’image d’entreprises parties de rien (jeunes pousses, ou startups) souvent dans une résidence familiale avec par exemple, le garage Hewlett-Packard, devenu symbole du rêve américain pour devenir des géants technologiques et industriels comme Apple ou Sun Microsystems et Intel. Après un passage à vide, la vague du Web 2 et surtout une accélération de la diversification vers d’autres domaines que l’informatique, a Silicon a retrouvé sa santé économique. Entreprises implanté es : Apple, Ebay, Facebook, Google, Oracle, Hewlett-Packard…

Pour les fans de la marque à la pomme, découvrez le campus d Apple à Cupertino !

Une équipe en france
et aux usa
un panel infini
d’itinéraires
des conseillers
trilingues à votre écoute
+ de 10 ans
d’expérience
à votre écoute
7j/7 et 24h/24